Née en Algérie, Ghyslaine Lalanne est rentrée en France en octobre 1962 avant d’y faire ses études universitaires. Enseignante en banlieue parisienne, puis dans les Alpes Maritimes, elle termine sa carrière au lycée de Draguignan. À la retraite, l’écriture est désormais devenue son « modus vivendi ». Après avoir écrit chansons, poèmes et nouvelles (« Les histoires d’amour finissent mal, en général »), et un premier roman, « La guerre en bandoulière », puisé dans ses souvenirs de la Guerre d'Algérie.

Département : Var

Ville : Fréjus

Livre à emprunter : Bagatelles essentielles

Livre offert à la bibliothèque associative de la tribu : Bagatelles essentielles

Le p’tit vélo dans la tête, vous connaissez ? C’est tout un peloton qui tournicote dans la mienne, ça va du souvenir d’enfance au message subliminal, en passant par les questions sans réponse et le fantasme existentiel. Pour conjurer cette cohorte de squatters et les déloger, je livre tout cela, à bâtons rompus, à grands points entremêlés.

« Tout ce qui est dehors n’est plus dedans », j’ai l’air de contredire le père Hugo qui proclamait « ...c’est au-dedans de soi qu’il faut regarder le dehors », à bien y regarder, l’un semble le corollaire de l’autre...

L’alphabet est le minimum d’ordre que je pouvais y mettre... Mon abécédaire a le mérite de l’imprévu, sautant de l’insignifiant au tragique, sans pour autant écumer toutes les modulations émotionnelles de la vie.

Autres ouvrages ...